Chartràvélo, le collectif cycliste de Chartres et de ses alentours

Blog

Retrouvez ici, les dernières informations de l'association ChartràVélo

afficher :  plein / résumé

Le succès du Festival des Vieilles Pédales

Publié le 17 mai 2022 à 3:50

Le premier festival des Vieilles pédales, organisé ces samedi 14 et dimanche 15 mai 2022 à Chartres, a remporté un vrai succès. Une deuxième édition verra certainement le jour l’an prochain. Un peu plus grande, même

Pour ChartràVélo, la pérennisation d'un festival autour du vélo est une excellente nouvelle pour le tourisme à Vélo.

Maintenir d'année en année des événements majeurs autour du vélo permet de construire le #systèmevélo défendu par la #Fub.

Lire l'article sur le site dehttps://www.lechorepublicain.fr/chartres-28000/loisirs/le-festival-des-vieilles-pedales-devrait-etre-reconduit-lan-prochain-a-chartres_14130070/?fbclid=IwAR0OqFr0friK2IZnxqmagGd3l2gC3F1dktAFWnQ3CorNBsTghyASwZ2VkL0" target="_blank"> l'Echo Républicain

Dècés d'un cycliste à Chartres, le 18 mars

Publié le 19 mars 2022 à 16:20

Il est des anniversaires funestes que nul ne souhaite revivre. Mais pour la communauté des cyclistes, le décès du cycliste survenu lundi sonne comme une redite de 2021.

Tout d'abord, l'association ChartràVélo tient à exprimer ses plus sincères condoléances à la famille du cycliste de 45 ans décédé ce lundi 14 mars, avenue Gustave-Eiffel.

Ce terrible décès intervient 1 an après l'accident mortel survenu dans des conditions similaires : un homme de 60 ans avait été écrasé par un chauffeur au volant d'un camion de chantier.

Nous nous rappelons de la colère des riverains, excédé par l'absence de sécurisation des piétons et des cyclistes. Les riverains du Faubourg Saint-Jean avaient réclamé avec force des aménagements pour sécuriser le secteur:

https://is.gd/f4hzDt

Cependant, nous l'avons constaté lors de nos consultations de l'automne 2021, le quartier de la gare provoque toujours une vive inquiétude chez les cyclistes.

Les aménagements cyclables sécurisés sont une nécessité vitale pour permettre aux cyclistes de circuler en toute sérénité et il ne suffit pas d'un coup de peinture. Le mobilier urbain n'est pas une question de goût, ni de style, mais une question de sécurité, de tranquillité et d'équité. Du centre-ville à la périphérie, les déplacements à vélo sont une réalité du quotidien avec un potentiel de développement. Mais les cyclistes ne feront jamais le poids face à un poids lourd.

ChartràVélo défend la mise en place d'un réseau cyclable sécurisé à l'échelle de l'agglomération pour permettre aux 1500 cyclistes de se rendre chaque jour au travail de manière sereine.


Résultats du Palmarès des Villes Cyclables en Eure et Loir

Publié le 10 février 2022 à 20:10


Du 14 septembre au 30 novembre 2021, la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), dont ChartràVélo est membre, a ouvert la troisième édition de l’enquête nationale intitulée «Baromètre parlons vélo des villes cyclables 2021». Avec plus de 254 000 réponses en France , cette enquête constitue la plus grande enquête au monde auprès des cyclistes. Les résultats de ce baromètre ont été annoncés lors du congrès de la FUB à Tours, ce jeudi 10 février 2022.

En plus de Chartres et Dreux, qualifiées depuis 2019, 5 villes d'Eure et Loir sont entrées au Palmarès des Villes : Châteaudun, Dreux, Lèves, Lucé, Maintenon et Mainvilliers.

« Je vois que des efforts sont faits, mais sans cohérence et sans vraie prise en compte des besoins de cyclistes.»

Ainsi résume une cycliste la situation des aménagements cyclables à Chartres. Elle fait partie des 438 répondants au Baromètre des villes cyclables, entre septembre de novembre dernier. Les premiers résultats de cette enquête – 277000 contributions sur la France entière et plus de 1000 en Eure et Loir – viennent de tomber. C’est globalement le constat encourageant que partage l’association ChartràVélo.

Depuis 2019, des améliorations significatives sont à noter (la précédente édition du Baromètre), ce que nous saluons, il reste de nombreux points à améliorer :

- Des emplacements sécurisés de stationnement,

- Déploiement d'un réseau cyclable du quotidien,

- Design et intégration des pistes cyclables dans les carrefours de l'agglomération,

Voici quelques autres commentaires écrits par différents cyclistes lors de cette enquête. Ce sont des femmes et des hommes, de tous âges, ayant différentes pratiques cyclistes (loisirs, utilitaire, ou plus sportive), de tous niveaux (de novice à très expérimentés). Certains roulant tous les jours et d’autres plus occasionnellement :

"De nouveaux aménagements pour le vélo ont le mérite d’exister mais les signalisations sont loin d’être claires concernant le sens de circulation des vélos. La ville de Chartres étant passée à 30km/h, tous les sens uniques devraient être cyclables à contresens or rien ne l’indique."

"Le vélo en ville j’aime bien mais il faut faire très attention aux véhicules."

"Trop de points de rupture dans les tracés, le schéma manque de cohérence et de rapidité des tracés."

"Il faut de réelles pistes cyclables et non des trottoirs partagés avec les piétons."

 

Les priorités des Usagers de la Bicyclette pour 2022

Les répondants étaient invités à classer les priorités pour les futurs aménagements cyclables, ChartràVélo a ainsi calculé la moyenne des réponses dans Chartres et les villes voisines, les priorités des usagers de la bicyclette dans l'agglomération Chartraines convergent :

1. Entretien des itinéraires (pour 57% d'entre eux)

2. Un réseau cyclable complet (partagé par 52% des répondants)

3. Des itinéraires Rapides et direct (44% des réponses)

4. Stationnement sécurisé ( 42% des réponses )

Les points positifs relevés par les usagers

Les points positifs relevés par les usagers sont la rareté des conflits avec les autres usagers de la route, la circulation facile dans les zones résidentielles, les rues à sens à contre sens cyclable. Les usagers soulignent aussi l'importance des efforts faits en faveur du vélo ( moyenne de 3 sur 5 dans les réponses).

ChartràVélo a entrepris un travail de dialogue et de co-construction de projet cyclable avec les usagers de la bicyclette et les invitent à se rendre à la prochain Réunion Publique pour des Villes Cyclables, mardi 23 février à 20 à la Salle Esmeralda, avenue Victor Hugo à Mainvilliers.

Le calendrier des consultations est le suivant, le 23 mars à Lucé, le 27 avril à Lèves, le 4 mai à Maintenon, le 1er Juin à Champhol, le 29 juin à Morancez, le 21 septembre à Chartres pour une synthèse des travaux.

Les résultats par catégories :

Villes moyennes :

1. Chartres : Note : D " Moyennement favorable" avec 3,13 sur 5 (2019: 3,09) Voir les résultats

2. Dreux : Note : E "Plutôt défavorable" avec 2,98 sur 5 (2019: 3,00) Voir les résultats

Communes de banlieue

1. Mainvilliers : Note : "Plutôt favorable" avec 3,82 sur 5 Voir les résultats

2. Lèves : Note : C " Moyennement favorable" avec 3,49 sur 5 Voir les résutlats

3. Lucé : Note : C "Moyennement favorable" avec 3,25 sur 5 Voir les résultats

Petite ville

Châteaudun : Note : E "Plutôt défavorable " avec 2,84 sur 5 Voir les résultats

Bourg et Village

Maintenon : Note : E "Plutôt défavorable" avec 2,72 sur 5 Voir les résultats

 

Le développement des déplacements à vélo

ChartràVélo poursuivra son rôle d'aiguillon envers les pouvoirs publics afin de permettre à toutes et tous et à tout âge de pouvoir circuler à vélo sur tout le territoire du pays Chartrain, notamment :

- en proposant de mettre en place des plans de circulation évitant le transit automobile à l'intérieur des quartiers pour sécuriser et favoriser les déplacements à vélo sans aménagements cyclables séparés

- en proposant de développer des itinéraires cyclables séparés de la circulation motorisée, et sans conflits avec les piétons, pour une juste prise en compte des différences de vitesse sur les axes de transit automobile.

- en développant le Savoir Rouler à l'école et les VéloBus.

- en associant les usagers cyclistes en amont des projets afin de bénéficier de leur expertise pour réaliser desaménagements adaptés, où toutes les catégories de cyclistes se sentent en sécurité.

- en assurant la continuité des aménagements (même en période de travaux).

ChartràVélo - Tous en Selle invite la presse et les citoyens à s’emparer des résultats du baromètre pour alimenter les débats dans chaque commune : le vélo doit trouver sa place partout.

CONTACT PRESSE

Chartràvélo

Jackie Ceindrial, président, [email protected], 06 17 20 63 31

Adrien Soissons, chargé de communication, [email protected], 06 83 17 68 34

 

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

L’association Chartràvélo existe depuis 2009 et regroupe une cinquantaine d’adhérents de tous horizons. Ses objectifs sont la promotion de l’usage du vélo, l’accompagnement des politiques publiques, la formation des usagers au déplacement à vélo (Vélo-école avec les 3R). Elle organise deux fois par mois des sessions de marquage anti-vol Bycode notamment sur la Place des Epars.

Site internet : https://chartravelo.org

 

 

« Rues aux enfants, rues pour tous » : lancement des appels régionaux pour des initiatives en 2022-2023

Publié le 5 janvier 2022 à 17:15

Après 3 appels à projets qui ont permis à plus de 150 Rues aux enfants d’être réalisées, le collectif national « Rues aux enfants rues pour tous » passe le relais aux groupes d’appui régionaux pour l’organisation de la dynamique et l’accompagnement des porteurs de projets en 2022 et 2023.




Communiqué de presse

 

La dynamique des « Rues aux enfants rues pour tous » est depuis 5 ans animée par un collectif national composé de l’Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes (ANACEJ), du CAFEZOÏDE, de Rue de l’avenir et de Vivacités Île-de-France. Ce collectif aux compétences complémentaires a lancé 3 appels à projets en 2015, 2017 et 2019 qui ont permis à plus de 150 Rues aux enfants d’être réalisées compte tenu des renouvellements fréquents d’initiatives d’une année sur l’autre.

 

Lors du troisième appel à projets en 2019 les groupes d’appui régionaux qui s’étaient mis en place progressivement ont participé activement au lancement, à la validation des projets et, malgré le contexte sanitaire, ont réussi par des regroupements à distance à maintenir la mobilisation des porteurs de projets et à organiser leur accompagnement. C’est ainsi que dans le cadre de l’appel à projets plus de 20 Rues aux enfants se sont tenues en 2020 et près de 30 en 2021.

 

Par ailleurs, de nombreuses initiatives ont pu se tenir, en dehors de l’appel à projets, de manière régulière, en particulier sur Paris et Lille dans un format simple adapté au contexte. Un certain nombre de projets ont été, par ailleurs, reportés en 2022.

La rue aux enfants : définition

 

Une rue aux enfants est une rue (un tronçon de rue ou une place…;) fermée durablement ou temporairement (certains jours et heures bien précises) à la circulation motorisée. Les enfants peuvent jouer librement sur toute sa largeur en toute sécurité et en toute tranquillité. Des infrastructures de jeux peuvent être installées, des animations organisées et l’accès à des véhicules à moteur est limité aux résidents.

 

Sa réalisation s’appuie sur l’implication de tous les acteurs, enfants, jeunes et adultes du quartier, de l’élaboration à l’évaluation en passant par la réalisation. L’objectif est d’encourager la capacité à agir de chacun. Cette démarche propose de nouvelles pratiques de l’espace public, permettant le partage, la rencontre entre tous et toutes par la participation au projet, le débat, le jeu, l’expérimentation d’aménagements possibles.

 

Les collectifs d’habitants, les conseils de quartier, les conseils citoyens, les associations, en particulier les associations locales et de quartier, les cafés des enfants, les conseils d’enfants et de jeunes, les collectivités locales et leurs structures (centres sociaux, maison de quartier, centres de loisirs, etc.) peuvent déposer un projet.

L’appel régional à initiatives 2022-2023

 

Les inscriptions pour déposer un projet de « Rue aux enfants rue pour tous » se feront donc désormais auprès du contact désigné du groupe régional d’appui et s’effectueront dans un premier temps jusqu’au 15 juin 2022. Cette date a été fixée pour permettre un regroupement des dossiers lors d’un comité régional de validation début juillet 2022.

 

D’autres dates seront fixées dans le courant du deuxième trimestre en fonction du calendrier qu’adopteront les différents groupes d’appui régionaux. La réalisation de l’initiative pourra avoir lieu en 2022 ou 2023 quelque soit la date du dépôt du projet.

 

Les porteurs de projet constitueront un dossier téléchargeable sur le site rue aux enfants : www.ruesauxenfants.com

 

Il comprendra différentes informations sur le contexte, le contenu et les modalités prévues ainsi qu’une fiche d’inscription. Ces éléments devront être envoyés pour le 15 juin 2022 au plus tard.

 

Les projets seront validés lors de la réunion du comité de validation prévues au début de l’été 2022. Ils feront l’objet d’une communication au niveau régional puis seront ensuite accompagnés dans la préparation de leur mise en place et valorisés en particulier par la remise le jour de la rue aux enfants rue pour tous d’un label à savoir un certificat décerné par le comité régional de validation.

Une organisation régionale prend le relais

 

A la suite d’une évolution sur deux ans l’organisation du lancement de l’appel à projets national « Rues aux enfants rues pour tous », l’étude des dossiers et l’accompagnement des porteurs de projet ont pu en effet être pilotés de manière décentralisée au niveau des groupes d’appui mis en place progressivement dans plusieurs régions (Hauts de France, Normandie, Île-de-France, Auvergne Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Bourgogne- Franche-Comté, Paca et Occitanie) et à Paris.

 

Les groupes régionaux d’appui constitués de porteurs de projet et, pour certains, d’experts ont désormais donc la responsabilité :

 

De développer les initiatives de rues aux enfants rues pour tous au sein de leur région.

D’informer les personnes intéressées des caractéristiques et des valeurs d’une « rue aux enfants rue pour tous »,

De recueillir les propositions d’initiatives et de les étudier avec l’aide d’un comité de validation

D’accompagner individuellement ou lors de regroupements les porteurs de projet jusqu’à la réalisation de l’événement et la remise du label.

 

Les projets initiés dans les quelques régions qui n’ont pas encore de groupe d’appui (Bretagne, Centre Val de Loire, Corse, Grand Est, Pays de Loire) ainsi que les D.O.M. T.O.M. seront toujours traités par le collectif national qui accompagnera leurs porteurs avec la perspective de permettre l’émergence d’un nouveau groupe d’appui.

 

Les dossiers d’inscription sont accessibles sur les pages régionales du site : www.ruesauxenfants.com

Contacts pour le dépôt des dossiers

Centre Val de Loire

 

www.ruesauxenfants.com/autres-regions

Rue de l’avenir

Denis Moreau Tel : 06 09 01 55 15

Stéphanie Bost Tel : 06 28 33 23 94

infosrda(at)ruedelavenir.com

www.ruedelavenir.com

 

Source : CC37


Rss_feed