Chartràvélo, le collectif cycliste de Chartres et de ses alentours

Faire du vélo en hiver

Découvrez nos conseils pour pédaler en toute sécurité.

EN SAVOIR PLUS

Faire du vélo en hiver

En hiver, il est assez facile de circuler en ville ou bien d’aller au travail à vélo. Si le déplacement prend 15 ou 30 minutes, on échappe à la saucée ou au frigidaire. Quand le déplacement s’allonge, pour le loisir ou pour des déplacements utilitaires entre deux villes, il faut un peu plus s’organiser.


A noter que certains aiment les randonnées en hiver, pour l’ambiance ou un lien particulier avec la nature.

Avec une remarque fondamentale: il est relativement facile de se protéger contre des températures basses (ce n’est qu’un problème de couches de protection); Mais le défi est plus délicat quand il faut affronter un froid humide: certaines parties du corps sont touchées.

Pédalez comme vous êtes.

 Nul besoin de se transformer en coureur professionnel pour se rendre au travail ou faire une balade. Pas de gros

manteau encombrant. « Il faut superposer plusieurs couches, explique Jackie, et quand on roule on ne sent plus le froid. ».

Choisissez de bons gants, portez un bonnet.

Bien plus que le froid, la pluie décourage les cyclistes. Équipez-vous d’une cape ou d’un poncho adapté aux vélos. Il peut également être judicieux de porter des sur-chaussures en cas de pluie ou de grand froid.

Soyez brillants

L’hiver, il ne fait pas seulement froid, mais sombre. Le président de Chartràvélo conseille également le port de vêtements à bandes réfléchissantes « Il faut pouvoir voir mais aussi être vu. » N'hésitez pas à rajouter sur votre vélo des équipements réfléchissant sur les rayons ou le garde boue.

Eclairez-vous

La nuit tombe vite, et le soleil n'est pas forcément au rendez-vous. Choisissez un éclairage avant efficace et une lampe rouge puissante. N'hésitez pas à glisser dans votre sac un éclairage de secours en cas de panne, ou de vol.

Prenez soin du vélo

Avoir un vélo en bon état est également primordial dans des conditions climatiques difficiles. Pour cela il est important de vérifier que les pneus sont

en bon état, lubrifier la chaîne (avec de la graisse pour la protéger de la neige) , vérifier les freins et que les éclairages fonctionnent et sont suffisamment puissants.

Retirez les batteries si le vélo reste dans le froid.

Roulez moins vite

Adapter sa vitesse, anticiper la neige, la pluie, le brouillard, le verglas peuvent modifier l’aspect du revêtement urbain.

Par exemple, « Quand il neige, pour réduire les risques de dérapage, il faut éviter de rouler dans les traces laissées par les autres véhicules. Il vaut mieux rouler dans la neige fraîche. »

Relâchez la pression

Diminuer un peu la pression des pneus pour rouler sur une route enneigée. « On peut s’en tenir à 2 bars de pression » conseille Jackie Ceindrial. Il est également possible d’opter pour des pneus cloutés, qui permettent une bien meilleure adhérence

Pour résumer votre équipement

Accumuler les couches

Deux couches de gants (gant de soie en dessous)

Deux couches de chaussettes

Eventuellement sur-chaussure pour protéger de la pluie et du froid.

Bonnet épais. Bonnet sous le casque.
Gros pneus crantés pour rouler sur le verglas ou la neige.

De bons éclairages sur le vélo


Ce qu'en dit Jackie

« Pour des trajets de moins de 10 km, le vélo reste plus rapide en ville...même en hiver »